De la promotion des femmes à la stratégie de genre

Les Eglises réformées Berne-Jura-Soleure franchissent une étape supplé-mentaire dans l’égalité des chances entre hommes et femmes. Pour le Conseil synodal, une attention et un encouragementdoivent être accordées  à parts égales aux deux sexes dans leurs situations et intérêts spécifiques. La qualité du travail accompli au sein de l’Eglise ne peut qu’y être gagnante!
Les Eglises réformées Berne-Jura-Soleure sont au bénéfice d’une longue tradition dans le domaine de l’égalité des sexes, une obligation prescrite autant par la Confédération que le canton. Tout a commencé avec la création de la commission aux affaires féminines en 1979 par le Conseil synodal. Ces dernières années, ce travail a notamment débouché sur l'élaboration d'un guide de communication épicène et d'un guide pour travailler ensemble dans le respect mutuel.
En 2011, le Conseil synodal a remplacé la délégation aux affaires féminines par la délégation à la question des genres, signalant ainsi sa volonté d'aborder en profondeur les questions de genre, au-delà de l’égalité traditionnelle entre hommes et femmes.
L’attention portée aux exigences spécifiques à chaque sexe est une mission à long terme. La délégation du Conseil synodal a pour fonction d’intégrer systématiquement la thématique des genres dans tous les domaines des Services généraux dont l’attitude – et/ou les produits – revêtent un caractère exemplaire pour les paroisses.

La stratégie de genre: une mission d'ensemble
Le «genre» désigne l’égalité entre les sexes en tenant compte des situations et des intérêts spécifiques des hommes et des femmes au sein de la société, et donc de l’Eglise. Quant au «gender mainstreaming» ou «paritarisme», il s’agit d’une stratégie à long terme visant à intégrer systématiquement l’égalité des chances entre femmes et hommes dans toutes les structures, procédures et pratiques.
Opter pour une telle stratégie sur le long terme implique d’identifier en amont les défis à relever, les progrès à accomplir ou les corrections à apporter. Cette attention permanente accordée aux questions de genres se répercute positivement sur la qualité du travail et de nos produits.
Notre Eglise est appelée à devenir non pas une Eglise pour les hommes ou une Eglise pour les femmes, mais bien une Eglise qui rassemble et unit les uns et les autres.

Soutien de projets en faveur de l'encouragement des femmes et des hommes
Les Eglises réformées Berne-Jura-Soleure entendent promouvoir l'égalité et les intérêts des hommes et des femmes au-delà de leurs services administratifs, soit au sein de la société toute entière. Elles alimentent à cette fin un crédit annuel.  Les subsides sont alloués après examen des demandes par les Services centraux, en collaboration avec la délégation du Conseil synodal à la question des genres.

Répondante pour le Conseil synodal: Claudia Hubacher

Télécharger:

Directives en matière de demandes de financement pour la réalisation de projets spécifiques aux femmes et aux hommes