Guinée équatoriale: un cas particulier en Afrique

Dans le contexte africain, la Guinée équatoriale, qui ce trouve dans le Golfe de Guinée, est un cas particulier. C’est le seul pays hispanophone en Afrique. Le pays a connu, après l’indépendance vis-à-vis du colonisateur espagnol, une période douloureuse de dictature, qui fut l'une des plus violentes du continent. La situation politique est jusqu‘à présent précaire malgré des structures démocratiques formelles: Un régime autocratique domine la vie économique et sociale, la corruption et les atteintes aux droits de l’homme sont fréquentes, la majorité de la population vit aux limites du minimum vital.


La petite Eglise réformée du pays (Iglesia Reformada Presbiteriana de Guinea Ecuatorial - IRPGE) est une minorité dans un pays majoritairement catholique. Les liaisons avec des Eglises partenaires au sein de l'Eglise universelle sont vitales pour cette église. L’IRPGE est membre depuis quelques années du Conseil œcuménique des églises et de l’Alliance réformée mondiale (aujourd'hui Communion mondiale d'Eglises réformées).
Depuis 1982 existent des contactes fraternels entre les Eglises réformés Berne-Jura-Soleure et l‘IRPGE. Une association a été constituée, dont le siège est à Berne et qui s’est donné comme objectif de maintenir et renforcer la coopération avec un suivi logistique et fondamental de la part du Service OETNn et pourvu d’aides financières de l’église cantonale.

Quelques initiatives et projets ont pu voir le jour grâce à cette coopération:

  • Mis en œuvre de trois cours de théologie biblique pour personnes laïques et pour pasteur-e-s de l’IRPGE (2000-2003) avec des formatrices et formateurs Suisses et de faculté théologiques en Amérique latine.
  •  Développement d’un projet informatique (Centro Amistad Berna-Bata) par des experts en informatique de la Haute école spécialisée « technique et informatique » de Bienne à titre de soutien au travail administratif et théologique de l’Eglise. Plusieurs centaines d’élèves peuvent à présent suivre en permanence des cours d’informatique dans ce centre.
  • Le soutien de la formation de théologie pour Pamela Idjabe à l’Université de San José au Costa Rica. Pamela Idjabe est la première jeune femme de l‘IRPGE à profiter d’une bourse qui lui permet de suivre les études de théologie.

Contact:
Susanna Grogg, présidente de l’association, susanna.grogg(at)hispeed.ch

Heinz Bichsel, service OETN
Altenbergstrasse 66, case postale, 3000 Berne 22
téléphone: 031 340 24 24 Fax: 031 340 24 25
E-Mail: heinz.bichsel(at)refbejuso.ch