Consécration, reconnaissance de ministère, installation
L’Eglise installe des personnes qu’elle-même, ou une autre Eglise reconnue par elle, a consacrées ou auxquelles elle a conféré une reconnaissance de ministère La direction de l’Eglise doit en outre agréger les pasteures et pasteurs au ministère pastoral et le conseil de paroisse doit attester l’élection des catéchètes et collaboratrices et collaborateurs socio-diaconaux ou diacres.
Conformément à la décision du Synode de 2008, la diaconie et la catéchèse ont été consacrées au rang de ministères ecclésiastiques indispensables au sein des Eglises réformées Berne-Jura-Soleure. C'est pourquoi depuis 2012, les collaboratrices et collaborateurs socio-diaconaux ainsi que les catéchètes sont également reconnus dans leur ministère au cours d’une célébration de reconnaissance de ministère. Cette dernière prend place à la Collégiale de Berne, tout comme la cérémonie de consécration, et se déroule selon le même modèle.
L’installation suit la cérémonie de reconnaissance. Elle consiste en un culte public qui exprime que les Eglises réformées Berne-Jura-Soleure envoient la personne installée au poste pour lequel elle a été choisie (mission). La personne choisie est présentée à la paroisse ou communauté au sein de laquelle elle est appelée à exercer son ministère. Elle se déclare prête à remplir les tâches prévues par la consécration ou la reconnaissance de ministère. La paroisse ou la communauté l’accueille et sollicite la bénédiction divine, conjointement avec la personne chargée de l’installation par le Conseil synodal . Le culte d’installation ne doit pas coïncider avec l’entrée en fonction, mais il doit avoir lieu si possible en début de mandat.

Culte d’installation

L’ordonnance concernant la consécration, la reconnaissance de ministère et l’installation (RLE 45.020) règle les détails relatifs à l’installation. L’annexe I (français) précise la liturgie prévue pour l’installation des pasteures et pasteurs, des catéchètes ainsi que des collaboratrices et collaborateurs socio-diaconaux. Une introduction à l’annexe contient des explications sur la signification de l’installation, sur les personnes impliquées (la personne installée et la personne officiante), ainsi que sur la structure du culte.