Consécration et reconnaissance de ministère


C’est par une cérémonie particulière que la titulaire ou le titulaire d‘un ministère au sein des Eglises réformées Berne-Jura-Soleure est officiellement installé.e dans sa fonction. Pour les pasteures et pasteurs et les diacres, il s’agit d’une consécration et pour les catéchètes (H/F) d’une reconnaissance de ministère.
Le dernier week-end d’octobre, les théologiennes et théologiens qui se destinent au ministère pastoral sont consacrés dans le cadre d’une cérémonie festive à la Collégiale de Berne (Münster). Dans ce cadre, les représentantes et représentants de l’Eglise – le Conseil synodal –  implorent l’aide du Saint-Esprit pour les futures pasteures et futurs pasteurs. Ces derniers font vœu de loyauté à la parole de Dieu et à l’Eglise. Parallèlement, l’Eglise déclare solennellement son engagement aux côtés des titulaires du ministère .Durant la cérémonie, la question d’un passage dans une vie nouvelle est abordé: le ministère pastoral reste une profession qui n’est pas sans implication sur la vie privée des nouveaux ministres et celle de leurs proches.

La consécration est la condition à l’admission du futur pasteur ou de la future pasteure au service de l’Eglise dans le canton de Berne et elle est reconnue à ce titre par d’autres Eglises protestantes.


La consécration pour les pasteures et pasteurs

La consécration est une cérémonie de reconnaissance, d’envoi et de bénédiction pour l’accomplissement d’un certain service, à savoir la proclamation publique de l’Evangile de Jésus-Christ ainsi que l’administration des sacrements (baptême et sainte cène). Des études universitaires de théologie complètes (Master en théologie) ainsi qu‘une année de pratique en paroisse (stage pastoral) sont les conditions posées pour être au service de l’Eglise. Une instance mixte représentant l’Eglise, le canton et la faculté de Théologie examine et accompagne avec soin les candidates et candidats.